EN

La CCC et la politique canadienne sur la transition vers une énergie propre

Ottawa, CANADA – Dans le cadre de l’engagement du Canada à l’égard de la Déclaration de Glasgow et du programme politique du gouvernement du Canada, la Corporation commerciale canadienne (CCC) cessera progressivement le financement public du secteur des combustibles fossiles à compter du 1er janvier 2023.

Le 4 novembre 2021, lors de la réunion de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) à Glasgow, en Écosse, le Canada a signé la Déclaration sur le soutien public international à la transition vers une énergie propre (la » Déclaration de Glasgow « ), de même que 38 autres pays et institutions, dont plusieurs des plus proches alliés du Canada.

La Déclaration de Glasgow engage les signataires à :

  • Donner la priorité au soutien [public international] en faveur de la transition vers l’énergie propre, en utilisant nos ressources pour améliorer ce qui peut être fourni par le secteur privé. Ce soutien doit s’efforcer de « ne pas nuire de manière significative » aux objectifs de l’Accord de Paris, aux communautés locales et aux environnements locaux.
  • Mettre fin à tout nouveau soutien public direct au secteur international de l’énergie à base de combustibles fossiles d’ici à la fin de 2022, sauf dans des circonstances limitées et clairement définies qui sont conformes à la limite de réchauffement de 1,5°C et aux objectifs de l’Accord de Paris.
  • Encourager d’autres gouvernements, leurs agences officielles de crédit à l’exportation et les institutions financières publiques à mettre en œuvre des engagements similaires lors de la COP27 et au-delà. Il s’agit notamment d’inciter les négociations multilatérales au sein des organismes internationaux, en particulier l’OCDE, à revoir, actualiser et renforcer leurs cadres de gouvernance afin de les aligner sur les objectifs de l’Accord de Paris. Pour les gouvernements signataires, cela guidera également notre approche au sein des conseils d’administration des banques multilatérales de développement (BMD).

En tant que société d’État , la CCC est mandatée pour mettre en œuvre des politiques qui soutiennent l’Énoncé de Glasgow dans ses activités . À partir du 1er janvier 2023, tout soutien public direct sous forme de financement (y compris commercial ou concessionnel), de promotion, de financement des exportations et tout autre soutien financier ou promotionnel direct fourni par le gouvernement du Canada et les entités de la Couronne prendra fin pour tous les projets qui relèvent du » secteur international de l’énergie à base de combustibles fossiles non brûlés « , tel que défini par la politique .

» La CCC continuera de participer activement à l’élaboration du programme, ainsi qu’au soutien  des entreprises canadiennes engagées dans le secteur des technologies propres, avec un accent particulier sur les projets avec les services publics et ceux engagés dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et les plans de transition énergétique, » a déclaré Kim Douglas, vice-présidente du développement commercial et du marketing de la CCC.

Des détails plus précis sur le soutien international du Canada à la transition vers l’énergie propre, ainsi que sur les exemptions, sont disponibles sur le site Web de Ressources naturelles Canada.

 

RESSOURCES :

 

À PROPOS DE LA CORPORATION COMMERCIALE CANADIENNE (CCC)

Nous sommes l’agence canadienne de passation de contrats de gouvernement à gouvernement (GÀG). Nous aidons à établir des relations commerciales fructueuses entre les entreprises canadiennes et les gouvernements du monde entier grâce à notre approche de passation de contrats GÀG. Nous sommes également l’autorité contractante désignée du gouvernement du Canada pour les besoins du DoD américain au Canada. Pour en savoir plus sur comment nous avons facilité des échanges commerciaux de plusieurs milliards de dollars entre des entreprises canadiennes et des gouvernements dans plus de 30 pays, visitez le site www.ccc.ca/fr/.