EN

L’Assemblée publique annuelle de la CCC est 100 % virtuelle. Elle comprend des présentations vidéo du président du conseil, Doug Harrison, et du président et chef de la direction, Bobby Kwon. Regardez comment ils reviennent sur la façon dont la CCC a promu les exportations canadiennes au cours de l’exercice 2021-2022.

Comme toujours, la CCC apprécie vos questions. Veuillez les soumettre par courriel à [email protected] .

Transcript

Bonjour et bienvenue à l’assemblée publique annuelle de la Corporation commerciale canadienne. Merci de vous joindre à nous.

Je suis Douglas Harrison, président du conseil d’administration de la CCC, et je suis heureux d’être ici aujourd’hui en compagnie de Bobby Kwon, président et chef de la direction de la CCC, pour examiner les résultats de l’organisation pour l’exercice 2021-2022.

Cette année encore, nous présentons notre réunion en ligne afin de pouvoir atteindre le plus grand nombre de Canadiens. Si vous avez des questions concernant l’information partagée dans cette vidéo, veuillez les adresser à [email protected] et nous nous ferons un plaisir de vous répondre par courriel.

Avant d’aller plus loin, j’aimerais souligner que Bobby et moi sommes à Toronto aujourd’hui, et que la terre sur laquelle nous sommes réunis est le territoire traditionnel des Haudenosaunee (Ho-den-o-saw-nee), et plus récemment, le territoire des Mississaugas de la Première Nation de New Credit. Nous rendons hommage aux peuples autochtones, à leurs ancêtres et à leurs contributions à ce grand pays.

[Objectif, mission et secteurs d’activité de la CCC].

Pour ceux d’entre vous qui connaissent moins bien notre travail, la CCC est l’agence canadienne de passation de contrats de gouvernement à gouvernement .

En tant que société d’État fédérale, la CCC joue un rôle essentiel dans le développement du commerce international entre le Canada et les autres nations.

Depuis plus de 75 ans, la CCC aide les entreprises canadiennes à vendre des biens et des services aux gouvernements du monde entier, tout en appuyant les objectifs de commerce international et les programmes de politique étrangère du gouvernement du Canada.

La CCC atteint ces objectifs grâce à trois services importants.

Premièrement, en tant que maître d’œuvre international, la CCC signe des contrats de gouvernement à gouvernement avec des acheteurs gouvernementaux étrangers afin d’aider les Canadiens à obtenir davantage de possibilités de contrats internationaux dans divers secteurs industriels.

Deuxièmement, en tant que gardienne de l’Accord sur le partage de la production de défense entre le Canada et les États-Unis, l’APPD, la CCC permet aux exportateurs canadiens de rivaliser à armes égales pour obtenir des contrats dans le cadre de la base d’approvisionnement nationale du département de la Défense des États-Unis. En fait, en reconnaissance de l’importance économique stratégique et durable de l’APPD, le budget fédéral de 2021 a inclus un crédit annuel pour la CCC afin d’administrer les engagements du Canada dans le cadre de l’APPD.

Et enfin, notre service d’approvisionnement. La CCC fournit un soutien à l’approvisionnement qui permet aux ministères et aux organismes du gouvernement canadien de fournir une aide en nature aux gouvernements étrangers, y compris pour les secours d’urgence et les catastrophes naturelles.

[Contexte opérationnel actuel]

En 2021-22, alors que la dynamique du commerce mondial a continué à changer considérablement, la CCC est restée résiliente.
• La pandémie de COVID-19 a continué à avoir des effets persistants sur l’économie et tous les aspects de nos vies ;
• L’environnement géopolitique mondial est devenu plus instable ;
• Les entreprises canadiennes ont dû faire face à une inflation croissante, à d’importantes pénuries de main-d’œuvre, ainsi qu’à d’autres défis.

[La valeur CCC]

Malgré ces défis, je suis fier d’annoncer que la CCC a continué à produire de solides résultats pour les Canadiens et les exportateurs canadiens, tout en appuyant les priorités commerciales du gouvernement du Canada.

Notre approche de la passation de contrats de gouvernement à gouvernement – ou GÀG – continue d’être un catalyseur efficace du commerce.

Selon ce modèle, la CCC signe un contrat commercial avec un acheteur gouvernemental étranger, sous-traite le travail à une entreprise canadienne et offre à l’acheteur une garantie d’exécution du contrat par le gouvernement du Canada.

En atténuant ainsi les risques de l’acheteur étranger, l’approche contractuelle GÀG de la CCC crée une incitation supplémentaire pour les gouvernements du monde entier à acheter canadien.

Les contrats GÀG contribuent également à faire progresser les relations commerciales bilatérales entre le Canada et d’autres gouvernements.

Il est important de noter que la participation de la CCC facilite la participation des exportateurs canadiens à des marchés et des transactions qui, autrement, pourraient être hors de leur portée.

[Clarté de la stratégie et points forts de la performance commerciale]

Le conseil d’administration s’est réjoui de voir la CCC offrir de la valeur tout au long de l’année 2021-22, conformément aux priorités et à l’orientation du gouvernement du Canada.

Au cours de la dernière année fiscale, la CCC a soutenu 422 petites, moyennes et grandes entreprises canadiennes , soit 22% de plus que l’année précédente.

Avec l’aide de la CCC, ces entreprises ont exporté pour 2,5 milliards de dollars de biens et services aux États-Unis et dans le monde entier.

Ces exportations ont permis de créer et de maintenir plus de 14 500 emplois canadiens dans divers secteurs.

Dans quelques minutes, Bobby vous donnera plus de détails sur l’année réussie de la CCC et présentera également les résultats par programme.

Un aspect que je tiens à souligner est l’excellent travail de la CCC en matière de réponse critique d’urgence grâce à son service d’approvisionnement.

Travaillant en étroite collaboration avec l’industrie canadienne, le ministère de la Défense nationale et Affaires mondiales Canada, la CCC a joué un rôle important dans le respect des engagements internationaux du Canada visant à soutenir le peuple ukrainien à la suite de l’invasion russe en février 2022.

Ce soutien à la politique gouvernementale s’inscrit dans la droite ligne de notre intervention COVID, où la CCC a contribué à la livraison d’équipements de protection individuelle et d’autres fournitures essentielles aux gouvernements étrangers.

Il convient également de noter que, tout au long de la période 2021-2022, la CCC a continué à respecter et à promouvoir les normes les plus élevées en matière de pratiques environnementales, sociales et de gouvernance – ou ESG.

La CCC demeure engagée à protéger l’environnement, à mener ses affaires avec intégrité et à promouvoir les droits de la personne. Cela inclut le soutien des engagements pris par le Canada pour contribuer aux objectifs de développement durable des Nations Unies.

À cette fin, le Conseil d’administration supervise les efforts continus de la CCC pour intégrer de manière significative les principes ESG dans ses opérations. Un nouveau comité de gestion du conseil d’administration aidera à guider la stratégie ESG de la Corporation et à maximiser ses impacts.

En regardant vers l’avenir, la stratégie d’entreprise de la CCC est claire et reste axée sur une croissance financièrement durable. La CCC vise à signer davantage de contrats GÀG avec des gouvernements étrangers dans le monde entier, tout en continuant à diversifier les secteurs et entreprises canadiennes que nous servons.

En harmonisant les activités commerciales avec les priorités économiques et les objectifs commerciaux du gouvernement du Canada, nous renforçons les relations bilatérales, diversifions le commerce et améliorons l’avantage concurrentiel des entreprises canadiennes de toutes tailles.

[Remarques finales]

En conclusion, je tiens à remercier personnellement la ministre Mary Ng pour son soutien continu au travail important de la CCC et sa confiance en notre vision.

Je tiens également à remercier mes collègues du conseil d’administration pour leur dévouement et leur gestion.

Félicitations et merci à l’équipe de direction de la CCC ainsi qu’à tous les employés pour leur contribution à fournir le Canada au monde entier et à créer des emplois et de la prospérité économique ici au pays.

Nous avons confiance en l’avenir de la CCC. L’organisation demeure bien placée pour mettre à profit les compétences et l’expérience canadiennes sur les marchés étrangers, renforcer les relations bilatérales avec les gouvernements du monde entier et contribuer à la réalisation du programme commercial du gouvernement du Canada.

J’ai maintenant le plaisir de céder la parole au président et chef de la direction de la CCC, Bobby Kwon, qui présentera son rapport sur la performance financière de la CCC.

Merci, Doug.

Bonjour à tous, et un accueil chaleureux à tous les spectateurs.

J’ai eu le privilège d’occuper le poste de président et chef de la direction de la CCC depuis plus d’un an et demi maintenant.

Je tiens à vous remercier, Doug, ainsi que le conseil d’administration, pour votre soutien et votre leadership tout au long de cette période.

À la CCC, nous aidons les entreprises canadiennes à être compétitives dans des marchés publics de plus en plus complexes et concurrentiels, où les contrats gouvernementaux sont souvent au carrefour du commerce et des relations internationales.

Notre mandat est clair : développer le commerce entre le Canada et les autres nations. Nous l’exécutons et le réalisons depuis plus de 75 ans.

Comme Doug l’a mentionné, l’année 2021-22 a continué d’être marquée par une incertitude prolongée liée à une pandémie, des marchés de plus en plus concurrentiels et une dynamique commerciale mondiale volatile.

Cet environnement a créé de nouveaux défis, mais aussi des opportunités uniques pour le travail de la CCC.

Tout au long de l’année, nous avons continué à prendre des mesures décisives pour atteindre les objectifs clés de notre Plan d’entreprise, y compris la croissance et la diversification de notre clientèle, tout en faisant progresser le commerce international inclusif pour les entreprises canadiennes de toutes tailles et de tous profils de propriété.

Nous avons connu un exercice financier solide et réussi. Je suis fier d’annoncer que pour l’exercice clos le 31 mars 2022 :

* Nous avons été actifs dans 64 pays .

* Nous avons servi 422 entreprises canadiennes l’année dernière , soit une augmentation de 22 % par rapport à l’année précédente. Cela confirme la valeur continue de nos services et reflète l’utilisation plus large des services consultatifs de la CCC par les entreprises canadiennes.

* Par l’entremise de la CCC, les entreprises canadiennes ont exporté pour 2,5 milliards de dollars de biens et de services aux gouvernements du monde entier, créant ainsi environ 14 500 emplois canadiens.

* Nous avons signé de nouveaux contrats d’exportation totalisant 1,4 milliard de dollars. Cela comprend 868 millions de dollars avec le département de la Défense des États-Unis et 466 millions de dollars avec les gouvernements d’autres pays, avec des projets dans les domaines de l’agriculture, de l’infrastructure, des TIC et de la défense.

* La CCC est fière d’avoir été un partenaire dans le soutien du Canada à l’Ukraine, en aidant Affaires mondiales Canada et le ministère de la Défense nationale à fournir 59 millions de dollars en aide militaire pour le gouvernement ukrainien . Il convient de mentionner que cet effort a permis de soutenir 600 emplois canadiens. Il faut également noter qu’entre avril et septembre 2022, la CCC a facilité l’octroi d’une aide militaire supplémentaire de près de 300 millions de dollars à l’Ukraine. Notre rapport annuel 2022-23 comprendra plus de détails sur notre formidable soutien à l’effort d’aide du gouvernement à l’Ukraine.

* Pour reprendre les mots de l’honorable Mary Ng, ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, des Petites entreprises et du Développement économique : « La CCC a une capacité unique de fournir rapidement et efficacement l’aide internationale canadienne, dans des environnements qui changent rapidement. »

Grâce au travail et au dévouement des employés de la CCC, ainsi qu’à une vision stratégique claire de l’entreprise, nous avons dépassé nos objectifs en ce qui a trait à nos principaux indicateurs de rendement – ce qui témoigne de la valeur que nous créons pour les exportateurs et le gouvernement du Canada.

Nous avons poursuivi nos efforts pour accroître et diversifier notre clientèle, en augmentant le pourcentage de petites et moyennes entreprises dans le nombre total d’entreprises que nous servons.

Les PME sont des entreprises comptant moins de 500 employés, et elles représentent 99,8 % des entreprises du Canada. Elles emploient également près de 90 % de la main-d’œuvre du secteur privé.

Vendre à l’échelle internationale aide les entreprises à prendre de l’expansion et crée un facteur de réussite multiplicateur au pays, en créant des emplois et de la richesse.

L’an dernier, 77 % de toutes les entreprises que nous avons servies étaient des PME , contre 64 % au cours de l’exercice précédent.

Nous avons également été heureux de constater une bonne reprise de nos produits de connaissances et de nos services consultatifs gratuits, ce qui confirme que les entreprises canadiennes voient la valeur de nos nouvelles offres et qu’il y a de la place pour que la CCC se développe et serve davantage de clients.

Notre outil de recherche d’appels d’offres internationaux est une application Web gratuite, développée par la CCC exclusivement pour les entreprises canadiennes – a permis à près de 1 800 entreprises de rechercher plus d’un million d’occasions de marchés publics dans 200 juridictions du monde entier.

Environ 95 % du total des utilisateurs de l’outil sont des PME – ce qui est une excellente nouvelle.

Nous avons également reçu 849 réponses à un questionnaire sur la diversité des utilisateurs inscrits, ce qui indique que près de la moitié des utilisateurs de notre outil se sont identifiés comme travaillant pour des entreprises détenues ou dirigées par un large éventail de groupes sous-représentés.

Toujours dans un souci accru du client, nous avons procédé l’an dernier à des améliorations des processus d’entreprise et à des investissements dans la cybersécurité, la numérisation et la gestion de l’information. Tout cela a été conçu pour que les entreprises canadiennes puissent travailler plus simplement et plus facilement avec la CCC.

Dans l’avenir, nous continuerons à renforcer notre gestion des relations avec la clientèle , en vue de servir un nombre croissant d’entreprises canadiennes de toutes tailles. Nous y parviendrons en nous assurant de continuer à répondre aux besoins changeants des exportateurs canadiens qui livrent une concurrence responsable sur certains des marchés les plus difficiles du monde.

Cela inclut une collaboration étroite avec les entreprises canadiennes et les autres parties prenantes afin de maximiser les avantages de notre service de maître d’œuvre du DoD américain dans le cadre l’APPD ou de l’accord de partage de la production de défense.

Comme de nombreuses organisations, COVID-19 a continué d’avoir un impact sur nos opérations, et la CCC a continué de soutenir la santé et le bien-être de tous ses employés .

Depuis octobre 2021, la CCC fonctionne avec une main-d’œuvre hybride , où les employés avaient la possibilité de travailler au bureau ou à domicile. Nous avons élaboré des directives pour les employés et les gestionnaires afin de les soutenir dans cette transition. La
CCC prévoit de maintenir un modèle de travail hybride à l’avenir tout en continuant à favoriser une culture de haute performance.

Au cours du dernier exercice, nous avons également fait progresser notre travail à l’interne pour promouvoir l’équité et la diversité et faire de la CCC un lieu de travail formidable – pour tous.

Par exemple, nous avons conclu un accord avec EQuest, une organisation réputée qui promeut l’affichage de postes sur une variété de sites d’emploi de communautés autochtones, de personnes handicapées et de minorités visibles. L’objectif de ce partenariat est d’attirer davantage de candidats de ces communautés dans nos bassins de recrutement.

Par l’entremise de Gouvernance au Féminin, la CCC a fait l’objet d’une évaluation de la parité entre les sexes et a obtenu une certification de parité de niveau bronze.

Nous continuerons à mettre en œuvre les meilleures pratiques recommandées identifiées par cette évaluation en vue d’améliorer notre niveau de certification à l’avenir.

Enfin, l’année 2021-22 a été marquée par un important changement de leadership , au cours duquel l’ensemble des membres de notre équipe de direction a été renouvelé à la suite d’un processus de sélection ouvert, transparent et fondé sur le mérite, qui a attiré des candidats de grande qualité issus de l’industrie ainsi que des promotions internes.

En tant qu’équipe de direction relativement nouvelle, nous atteignons maintenant notre vitesse de croisière , et je me réjouis de soutenir et de renforcer la contribution de l’équipe de direction au succès du Canada en matière de commerce international.

À mi-chemin de 2022-23, nous accélérons nos efforts de croissance et d’excellence opérationnelle pour aider à bâtir la CCC de l’avenir – une organisation axée sur les résultats, centrée sur le client et financièrement viable. Nous savons que la CCC réussira lorsque nous aiderons plus d’entreprises canadiennes à accéder, à soumissionner et à remporter plus de contrats dans le monde.

En terminant, je tiens à remercier le conseil d’administration pour son soutien et ses conseils continus.

Je suis également reconnaissant à notre équipe de direction et à nos employés pour leur engagement envers la mission de la CCC qui consiste à aider les entreprises canadiennes à établir des relations commerciales fructueuses avec les gouvernements du monde entier.

La résilience et la détermination des employés de la CCC ont été essentielles pour aider les exportateurs canadiens à naviguer avec succès dans cet environnement complexe et en rapide évolution.

Le commerce mondial reste un défi et il est plus important que jamais de mettre les entreprises canadiennes en contact avec les opportunités mondiales.

Pour l’avenir, je suis optimiste quant à la capacité de la CCC de répondre encore plus efficacement aux besoins changeants des entreprises canadiennes et de soutenir les efforts de relance économique ainsi que les priorités commerciales du gouvernement du Canada.

Nous sommes là pour aider les entreprises canadiennes à obtenir des contrats avec les gouvernements du monde entier et, ce faisant, nous contribuons à la création d’emplois au Canada et à la croissance de notre économie.

Je vous remercie de votre temps.